pour // voor  

2019 - info@stapas.be

  • Facebook - Black Circle

STAPAS | RENDEZ-VOUS SUR LES CHEMINS - LE 19 & 20 OCTOBRE 2019

UN WEEKEND PLEIN D'ACTIVITÉS POUR PLUS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE À BRUXELLES

Depuis plus de 10 ans et partout en Belgique, STAPAS | Rendez-vous sur les sentiers rallie des milliers de randonneurs, cyclistes, familles avec et sans enfants, citoyens concernés et avonturiers. Ensemble, ils célèbrent les sentiers dans leur quartier. En ville comme à la campagne, le long des anciens chemins vicinaux ou de nouvelles connexions.

 

Ils mettent en avant les voies lentes avec des tas d'activités, comme une balade à pied ou à vélo, la (ré)ouverture d'un chemin, une expo, geocaching...

STAPAS c'est un programme diversifié d’environ 300 activités, pour tous les âges. Plus il y a d’actions, mieux c’est. Car plus d’attention pour les voies lentes implique plus d’attention pour la sécurité routière et plus de gens heureux.

DEUX DÉFIS MAJEURS,
VOILÀ POURQUOI

1. DES FRAGMENTS & DES MORCEAUX

Bruxelles manque des connexions continues et directes pour les usagers actifs de la route. Les voies lentes et les routes conviviales pour les cyclistes et les randonneurs doivent être reliées en un réseau cohérent.

Cela est essentiel pour permettre à plus de personnes de marcher et de faire du vélo dans leur environnement.

 

Les gouvernements doivent rechercher activement de nouveaux liens sans circulation réservés aux piétons et aux cyclistes. Aussi par des pâtés de maisons et des parcs.

2. MÉCONNUES & MAL AIMÉES

Les Bruxellois et les visiteurs de la ville ne connaissent pas ce réseau de voies lentes de 800 km. En conséquence, elles sont trop peu fréquentées et leur potentiel en tant qu'itinéraires alternatifs et sécuritaires est perdu.

 

Les sentiers et raccourcis sont souvent trop peu visibles. Dans de nombreux cas, il n’est pas clair vers où ils mènent. Et puis, il y a aussi les sentiers qui n’ont pas l’air d’être accessibles au public, or qui le sont. Une signalisation claire à l’entrée et à la sortie indique que les gens ont le droit d’utiliser ces sentiers.